Un atelier découverte de la gravure s'ouvre  désormais à LYL'ART.

DSCN0765.jpg

En une journée,

et en quelques mots très succints, voilà ce qui se passe...

Pour faire une belle estampe (une estampe est l'impression sur papier d'après une matrice gravée)

il faut commencer par :


1- Préparer sa plaque de cuivre, la nettoyer, la vernir, la faire sécher

DSCN0778DSCN2179  DSCN2174 DSCN2168

2 - Tracer son dessin à la pointe-sèche , d'après un dessin préparatoire :

le vernis ainsi découvert laisse le métal à nu et prêt à être creusé dans le perchlorure de fer

(un acide inoffensif pour les poumons)

DSCN2171

3 - Le temps de morsure dans l'acide  donnera ensuite un trait plus ou moins  profond et large.

4 - Pour créer des surfaces de gris, il faut procéder à l'aquatinte :

DSCN2185

On saupoudre de la collophane sur la surface nue de la plaque de cuivre, l'acide mordra alors entre les gouttes. Les surfaces à protéger seront ensuite passées au vernis. Cette poudre de résine une fois chauffée, forme de minuscules gouttelettes qui vont protéger la plaque, mais laisseront passer l'acide entre les gouttes et feront un réseau de pointillés plus ou moins denses, et plus ou moins larges selon le temps de morsure.

DSCN2204

Cette estampe réalisée à l'atelier par Mélanie avec l'aquatinte permet de voir des bleus allant du très pale au très foncé.

 

  Quand la plaque est mordue en plusieurs temps afin d'obtenir une belle variété de valeurs, on passe alors à l'encrage.

PICT0049 L'encre de gravure est très épaisse et collante,

DSCN0771 C'est une opération délicate qui permet de rendre toutes les nuances d'une gravure.DSCN2200

DSCN0785 Mais à deux, c'est bien plus drôle !

C'est alors le moment de l'impression,

acmé de la gravure où tout bascule !

DSCN0765      Sur le papier, tout est inversé, en effet...

DSCN2172

Ninon s'est amusée à imprimer une plaque de cuivre réalisée par son grand-père, en jouant sur la couleur d'impression et sur l'essuyage.

 

D'autres techniques aux noms improbables peuvent intervenir dans la gravure :

le venis mou, la technique au sucre... pour donner des impressions de matières, d'effets brossés.

 

DSCN2177

DSCN2176

 

  La gravure peut se faire également sur du plastique, du linoleum, ou du bois.

La technique se dit alors en taille directe :

DSCN0780

Il faut creuser la matière avec des gouges.

PICT0008 ou des pointes-sèches pour le plastique

DSCN0782DSCN2178


   Graver c'est entrer dans le monde de la profondeur, ce qui n'a rien de triste !

                 Alors, prêt à essayer ?

Rendez-vous Dimanche 2 mars, à 1O heures !

Renseignements auprès de LydIa Lasota pour l'inscription.

Retour à l'accueil